Qu’en est-il du dopage lors de la compétition ?

Aux Allponchotus Games, la tolérance en terme de dopage est de zéro. Extrême me diriez-vous. Mais toute bonne compétition de sport se doit d’être respectée par tous ses membres et certains ne peuvent être avantagés par rapport à d’autres. C’est ainsi que le comité d’organisation des Allponchotus Games a décidé de bannir tout athlète qui après avoir fait le test anti-dopage, est positif.

Le dopage, c’est quoi ? 

Rappelons brièvement ce qu’est le dopage : cela consiste dans le fait d’administrer des substances appartenant à des classes interdites d’agents pharmacologiques et/ou utiliser diverses méthodes interdites et contraires aux réglementations de certaines compétitions sportives.

Le dopage s’est développé à mesure que les disciplines sportives devenaient professionnelles et de plus en plus difficiles. Aujourd’hui, chaque athlète a une certaine pression sur les épaules, que ce soit pour la représentation de son pays, de ses proches, et des ses entraîneurs.

En Europe, certaines disciplines sont très exposées au dopage, comme le cyclisme, le football et le tennis. De plus, certains pays voulant à tout prix remporter des prix et médailles, misent beaucoup d’argent sur différents types de dopage, rendant le tout très politique et économique.

Mais pourquoi donc certains athlètes décident de se doper ?

Tout simplement car entre le surmenage et la constante pression des proches et entraîneurs, ils ne peuvent plus suivre le rythme et se sentent malheureusement obligés de prendre diverses drogues afin de tenir le coup.

Selon un rapport de synthèse sur le dopage et les pratiques sportives, il y a 6 raisons de se doper. Les voici :

  • Accroître le potentiel aérobie: augmenter l’oxygénation des muscles
  • Augmenter la puissance musculaire
  • Diminuer la sensation de fatigue
  • Opérer des modifications morphologiques
  • Lutter contre le stress
  • Masquer la prise de médicament en diluant les urines (diurétiques)

Mais quels sont les risques pour la santé des athlètes ?

En dépit du fait que les athlètes mettent leur santé en danger, cela peut aussi engendrer des effets négatifs sur le long terme. Ils peuvent en effet créer une forte dépendance à ces produits dopants, les rendant donc littéralement accros.

De plus, certains athlètes de niveau régional ou national sont exposés à des risques plus élevés et plus immédiats que les athlètes de niveau international. En effet, le suivi médical n’est pas le même pour eux et achètent donc des produits dopants de qualité inférieure.

Voici quelques exemples des conséquences apportées par ces produits dopants : certains sportifs associent plusieurs types de médicaments ensemble, ce qui est très mauvais. Or, certaines associations de médicaments avec des produits dopants leurs apporteront plus de problèmes que de solutions miracles. Outre cela, des troubles psychologiques et du comportement peuvent être des effets secondaires, rendant donc les athlètes dans l’incapacité de participer à des compétitions, dont les Allponchotus Games.

Pourquoi les Allponchotus Games bannissent-ils cette pratique de la compétition ?

Il était donc normal pour le comité d’organisation des Allponchotus Games de bannir toute forme de dopage car il ne souhaitait pas encourager de telles pratiques, rendant les athlètes bien pires dans leurs conditions mentales et physiques.

De plus, les différents sponsors associés aux Allponchotus Games soutiennent cette action et prônent le non-dopage en compétition et les visites et contrôles médicaux réguliers.

Retrouvez ici les membres de l’équipe des Allponchotus Games